Ensemble scolaire Notre Dame
Enseignement catholique

 Rendez-vous le 16 novembre pour la remise des diplômes de Cambridge et du brevet des collèges à partir de 10h30 - Salle Louis Philibert- La Tour d'Aigues /Attention :Modification des créneaux horaires d'ouverture du portail / Les menus de la cantine sont en ligne

L'Histoire de l'institution
Collège Notre Dame. Ecole Notre Dame. Collège à la Tour d'Aigues. Accueil école privée de la Tour d'Aigues. Accueil collège privé de la Tour d'Aigues. Notre Dame la Tour d'Aigues 84240. Etablissement d'enseignement catholique sous contrat.

Du «Pensionnat de jeunes filles» à «l'Institution mixte Notre Dame» de la Tour d'aigues

Toutes les structures présentent dans le Sud Luberon, ne sont pas aussi vénérables que notre Institution.

En effet, que d’étapes tour à tour joyeuses, grandioses mais aussi douloureuses franchies par notre Nation et le Monde depuis le début du règne de notre dernier roi Louis Philippe 1er, qui coïncide avec la fondation d’une école chrétienne pour les filles à la Tour d’Aigues…

L’Eglise catholique, pilier et raison d’être de cette création n’a-t-elle pas elle aussi, profondément évoluée ?

Comme l’on calcule la fiabilité d’un roc qui s’élève vers le ciel à l’épaisseur et à la qualité de sa base, l’Institution Notre dame peut envisager sereinement une longue existence future ici ou ailleurs…

Des générations d’élèves et d’enseignants éducateurs religieux ou laïcs attestent de la continuité et de la solidité de l’Institution Notre Dame par-delà trois chiffres de siècles.

Mais sans le regard bienveillant de sa protectrice, rien de tout cela n’aurait été possible ! C’est pour cela que nous prions Notre « Bonne Mère » de continuer à veiller sur nous jour après jour !

HISTORIQUE DE L’INSTITUTION NOTRE DAME

Reconstituer une Histoire sur deux siècles n’est jamais chose aisée et des lacunes ou des contresens sont toujours possibles.

Nos remerciements vont au Président et aux membres de l’Association propriétaire de l’Institution Notre Dame qui représentent une « mémoire vivante » et qui possèdent un certain nombre de documents et d’informations qu’ils ont eu la gentillesse de nous transmettre.

Nous invitons toutes ceux et celles qui liraient cet historique, à apporter toute information, document, photo…etc…etc…. qu’ils auraient en leur possession.

Et maintenant place à l’Histoire, « la petite et la grande » :

1827 - L’abbé ISNARD, vicaire à la Tour d’Aigues fonde une école libre de 80 garçons dont il prend la Direction. Il a également le souci de la création d’une école pour les filles et se rend en Novembre 1831 à Bourg St Andéol (Ardèche) pour exposer son projet à la supérieure de de la Congrégation des religieuses de la Présentation de Marie qui y adhère…

1832 - L’institution ouvre ses portes avec la présence de deux religieuses et d’une converse qui seront bientôt rejointes par deux autres sœurs .Les jeunes filles sont reçues dans une maison de la Rue du Château.

1834 - Victime de sa prospérité, l’Ecole est transférée dans une maison plus vaste au quartier des Aires.

1839- Nouveau transfert à la « Maison de l’Hôpital sise Faubourg de Très, grâce aux libéralités du Maire M Escoffier. Ces rapports harmonieux entre les autorités et les sœurs perdureront jusqu’en 1870 pour se tendre ensuite avec les nouvelles autorités plus laïques et la politique de séparation de l’Eglise et de l’Etat pratiquée par la III° République à partir des années 1890-1905.

1883 – Mlle de Wildermeth vend la maison du Faubourg de Très à trois propriétaires qui préfigurent l’amorce d’une Association. Ceux-ci toujours par trois se succèderont jusqu’en 1940 avec presque toujours la présence parmi eux du Curé en titre à la Tour d’Aigues…

1888 – Convention entre la Communauté des sœurs et le Comité des Ecoles Catholiques de la Tour stipulant qu’en cas de départ pour cause involontaire de celles-ci, le Comité administrerait l’Institution et poursuivrait son œuvre d’enseignement.

1897 – Recul d’un mètre de toute la bâtisse pour l’élargissement de la Rue Antoine de Très. On peut raisonnablement établir que la façade actuelle avec son bas-relief triangulaire de la Vierge à l’enfant et son inscription « Présentation de Marie » date de cette période.

1903 – Départ des sœurs de la Présentation de Marie et arrivée de celles de l’Immaculée Conception d’Avignon.

1940- Les trois propriétaires d’alors font don des locaux, jardins et dépendances à « l’Association Paroissiale de la Tour d’Aigues » nouvellement créée. Les Curés de la Tour successifs en seront Présidents…

1940-1945 -Le deuxième conflit mondial n’empêche pas l’acquisition de plusieurs parcelles de terrains. Cependant, l’occupation allemande de la Zone dite « Libre » à partir de Novembre 1942 et les combats de la Libération d’Aout 1944 semblent avoir fait subir quelques dommages puisque un dossier d’indemnisation sera déposé en 1945.

1945-1950 - Après les années sombres, la vie normale reprend lentement par des travaux et améliorations divers. En Décembre 1950, on est heureux d’annoncer que « le chauffage central longtemps silencieux à cause des années de restrictions ait pu reprendre ses fonctions à la grande joie des enfants et des parents » (Autres temps, autres mœurs !).

1955-1965 -Les « Trente Glorieuses » triomphantes permettent la réalisation de gros travaux.

1971 -Le « Pensionnat de Jeunes Filles » devient « Institution Notre Dame ».

1974 – Le Collège passe sous Contrat d’Association avec l’Etat.

1975-1980 – Projet de construction d’une classe enfantine dans le verger situé en direction du Boulevard de la Libération et fermeture de l’Internat avec reconversion de ces locaux en salles de classes et de Technologie.

1984 – Fête des 150 ans de l’Ecole (sic !).

1986-1996 – Agrandissements successifs de l’Ecole Primaire pour en arriver à sa structure actuelle et dernière (à ce jour) acquisition de terrain.

1992 – L’Ecole passe sous contrat d’Association avec l’Etat.

1998 – Juillet : Départ à la retraite de Sœur Marie Christine, après trente années de présence. Elle sera la dernière religieuse à avoir dirigé l’établissement. Néanmoins, la Congrégation de l’Immaculée Conception conserve la tutelle de l’établissement et nomme dès Septembre un laïc, Directeur Coordinateur. A l’Ecole également, les futures Directrices seront désormais des laïques….

Plusieurs personnes tant au Collège qu’à l’Ecole se sont succédées depuis aux deux postes de Chef d’Etablissement…

2003 – Inauguration du Gymnase situé en fond de la Cour principale du Primaire.

2011- L’Institution passe sous tutelle diocésaine.

2014 – A partir de cette date, l’ensemble des acteurs au service de Notre Dame prennent pleinement consciences que l’avenir passe par une délocalisation sur Pertuis avec construction de locaux neufs correspondants aux besoins pédagogiques et éducatifs actuels….Cette délocalisation est en marche et devrait appartenir au présent dans les mois qui viennent….

Si sauf exception, nous n’avons pas cité les noms de toutes les personnes qui par leur dévouement et même leur abnégation ont fait « Notre Dame », c’est par respect pour leur humilité et aussi il faut bien le dire parce que leur liste aurait été trop longue.

Ils s’unissent aux responsables présents pour souhaiter « Longue Vie à l’Institution Notre Dame » !

Olivier Julien

Chef d’Établissement Coordinateur